Révolution des sacrifiés

#1

Les sacrifiés.pdf (90,5 Ko)
Bonjour à tous,

j’ai fait ce topic pour tout ceux qui, comme moi, trouvent que cette année aété particulièrement injuste envers les doublants et les primants. Avec quelques élèves on s’est dit qu’on pourrait « râler » auprès des doyens des facs des différentes filières et pourquoi pas envoyer une lettre à Agnès Buzyn pour manifester notre mécontentement. Mais pour cela il faut être assez nombreux! Je ne dis pas que ça va FORCEMENT faire bouger les choses mais au moins on aura été entendu. Vous pouvez prendre part du document Word ci-joint pour que notre « coup de gueule » soit plus clair et n’hésitez pas à me dire si vous voulez rajouter des choses!

Merci

17 Likes

#2

Je suis totalement d’accord avec toi ! On a été sacrifiée pour la réforme !
On peut dire que lorsqu’on s’est inscrit en première année le “contrat” était pas le même ! On s’est fait arnaqué !!

1 Like

#3

Bonjour,

Alors, j’ai lu ton word,

Il y a des points interessants mais il y a enormément d’erreur d’interprétation.

Je t’en parlerais en MP, cependant, ce topic est tres discutable car de mon point de vue il n’a pas lieu d’être sur ce forum.

Je vais en parler avec les autres modérateurs pour le moment.

EDIT : On laisse le topic ouvert mais si ça part en couille on va lacher des bans :grin:

Donc finalement je te répondrais pas en MP mais ici

2 Likes

#4

Tes statistiques sont biaisées. Au lieu de dire que les primants ont perdu 115 places, dis toi qu’ils se battaient contre une promo deux fois moins grandes et sans les étudiants ayant déjà fait une année de PACES …

6 Likes

#5

Pas de soucis! Oui je suis consciente qu’il doit y avoir pas mal d’erreurs et comme je n’avais pas énormément de données c’était pas facile… C’est pour ça, hésitez pas à me le dire si j’ai mal interprété etc… :slight_smile:

0 Likes

#6

Ne tkp jai pris des petites notes je te fais un recap :wink:

2 Likes

#7

Personnellement je te suis plus par rapport au fait qu’on nous jette comme des malpropres avec des choix de réorientation très réduits

3 Likes

#8

C’est clair. Vu mon classement général primant + doublant, jamais j’aurais pu être classé en med et en pharma.
Les primants ont été largement valorisé par cette PACES ONE…

1 Like

#9

A mon avis je pense que c’était assez mal fait pour les 2 parties.
les doublants qui eux étant priments avant et n’avaient pas toutes les données avant/durant leurs premières PACES (notamment sur les réorientation interne L1…) avec une reforme qui arrive de nul part au S2 un peu au dernier moment, pour préparer d’autres options… Ainsi ils se lancent en Paces en tant que priments pensant qu’ils auraient les mêmes chances que les doublants face à eux durant leurs 1er P1, si il s’avère qu’ils redoublent à leurs tour. Alors avec un NC diviser de moitié donc moins de places pour les doublants sans possibilités de rattrapage avec les oraux.
Donc ces doublants de cette année ce retrouvent finalement avec moins de chance que les doublants antérieurs à eux or qu’il y a peu en étant priments ils étaient eux même face à des doublants qui faut le dire en cas d’échec en médecine prennent la majorité des places en Pharma (surnommé le plan B pour doublants) ou autre spé.
Mais cette année même ces spé sont plus dur à avoir avec environ 1 points en plus nécessaire dans la moyenne G déjà élevée pour y être classé, donc de plus fortes moyennes dans chaque spé. Mais les priments peuvent largement passer avec des notes pourries inférieur à 10.

Mais c’est surtout la galère pour priments et doublants avec Parcoursup et les modifications pour la réorientation.
Et puis Alter Paces qui faut le dire est décrit un peu comme une planche de salut, un dernière espoir pour les priments déterminés mais qui est à son tour très sélectif avec peu de places attribuées pour un nombre de dossiers plus élevés et ces places sont parfois redistribuées aux Paces car non pourvues malgré la demande (c’est dommage pour les motivés avec des notes pas ouf).
Bref c’est tout de même une chance et un espoir pour ceux qui sont motivés et déterminés à être excellent dans leurs travail pendant encore 2 de plus, pour candidater.

Après c’est la PACES quoi, les études de santé c’est mal foutue hein c’est connu, faut accepter les conditions, la récompense est d’autant plus savoureuse :wink:
Et puis bientôt y aura plus de NC on verra ce que ça donnera à ce moment la.

2 Likes

#10

Elle en est où cette révolution ?!

0 Likes

#11

On attend d’avoir les réponses de Sheogorath pour savoir un peu mieux ce qu’on pourrait faire :slight_smile:

2 Likes

#12

Je veux pas être pessimiste mais il est peu probable que la fac fasse quoi que ce soit. Cependant, il y a une chose que la France nous a montré cette année c’est qu’a plusieurs on peut faire bouger les choses ou au moins se faire entendre, hein les gilets jaunes !!!

0 Likes

#13

En gros je dirai que le plus important serait de rallier le plus de gens à notre cause pour que l’on ai du poids car avec un peu plus de monde peut être qu’on mériterai un article dans un journal ?

1 Like

#14

Peut être que je m’enflamme pardonnez moi mais c’est dans notre culture de s’insurrectionner face aux injustices.

0 Likes

#15

Oui moi aussi je pense que c’est “trop tard” pour que ça ait une quelconque influence sur nos classements mais comme tu dis ce serait plus pour nous faire entendre. Parce qu’en plus d’être triste de ne pas avoir eu ce que je voulais (et de trouver ça un peu injuste), je trouve que la réforme est passée un peu facilement sur notre dos en mode “les étudiants seront concentrés sur leur concours et ne diront rien”. Donc je te rejoins dans le sens où ce serait peut être interessant d’avoir un droit à la parole (parce que ça nous concerne un peu beaucoup) et de montrer aux autres qu’ils ont potentiellement “sacrifiés” des élèves.

0 Likes

#16

Je suis d’accord avec vous en tant que doublants. Il n’y que en médecine où ça était plus ou moins correcte mais pour le reste rien. J’ai pas mal d’amis qui ont rien eux à cause de ça. Sans la réforme ils auraient sûrement eut quelque choses. Les filières autres que médecines sont des filières de doublants où la grande majorité sont des doublants qui passent. Certes il faut être équitable envers les primants mais nous quand on s’est inscris en paces on avait aucune connaissance même de cette réforme. Moi j’avais des mauvaises notes au lycée, je visais ma paces en deux ans, je savais que j’avais besoin de deux ans, et au final on nous rends la tâche plus difficile. Certe j’ai eut quelques choses mais j’aurais pus rien avoir.

Si j’avais su j’aurais sûrement pris une autre fac. Donc voilà je trouve ça injuste en vers nous.

4 Likes

#17

Je suis d’accord. J’ai eu la filière que je voulais mais ça change rien au fait que 56 places de pharma pour les doublants (dix places de moins que les primants!), c’est absolument ridicule. On nous avait promis que nos chances d’obtenir une filière n’allaient pas diminuer et on nous a menti. Pour médecine, le NC était correct, certes, mais les autres filières n’ont pas eu le même traitement. La réforme était beaucoup trop centrée sur la filière médecine, à en oublier les étudiants qui visaient une autre filière (oui, ça existe) ou qui voulaient juste un plan B et qui se retrouvent avec un NC divisé par deux et des opportunités de réorientation interne très limitées.

11 Likes

#18

Vous vous souvenez de la crise de Mai 68 ? Celle qui a permis a tout le monde d’avoir son bac fastoche ? J’espère qu’il y’aura un jour une manifestation du meme modèle, de type “blouses blanches” pour accorder à BEAUCOUP BEAUCOUP de gens le droit de passer en 2ème année de n’importe quelle filière, surtout pour ceux qui sont très motivés comme moi à devenir professionnel de santé dans le milieu médical.
J’espère aussi que cette révolution marchera et que la fac ou bien les personnes du système arreteront de faire la sourde oreille. On a rien dit pendant 1 an ou 2 ans ou 3 ans, on a travaillé en silence sans chouiner, sans moufeter, mais là, c’est trop. Faut arreter de prendre les étudiants pour des billes
Je suis juste dégouté de cette réforme qui arrive on ne sait d’ou, au début du S2 de l’an dernier pour bien nous faire chier, et surtout de cette année de transition qui a massacré aussi bien les primants que les doublants. L’an dernier, en début de S2, j’essayais de régler mes soucis familiaux en parallèle de mes cours, mais en apprenant qu’une telle réforme allait se mettre en place, je ne savais plus ou donner de la tete. C’était vraiment pas le moment de nous emmerder. La PACES c’est dur, mais faire un concours vers MI-AVRIL au S2, et nous utiliser comme cobayes pour leur PACES One qui sera supprimé en plus du numérus clausus en 2020, ça, ça m’a vraiment énervé.

6 Likes

#19

Désolé, mais j’avais besoin de vider mon sac que j’ai gardé pendant presque 2 ans
Je veux juste qu’ils écoutent les revendications des étudiants, qu’ils trouvent des solutions raisonnables et qu’ils arretent de faire stresser tout le monde avec leurs combines à deux balles.

3 Likes

#20

Je pense que cette réforme on l’a bien mérité ! Pendant des années il existait ce système de PACES degeulasse et personne n’osait dire quoi que ce soit les plus téméraires non plus et de raison car qui les auraient soutenu chacun aveuglé par l’objectiF concours. Comme des moutons bien docile on subissait des conditions injuste sans jamais se plaindre. Et l’an passé sorti de nul part on nous assène un coup supplémentaire avec une réforme dont nous avions guère connaissance avant de nous lancer. Nous avaient ils demander notre avis ? Non… Et pourquoi le feraient ils qu’allions nous faire, dès générations d’étudiants ont fermé leur geule alors pourquoi avec nous ça changerait ? Eh bien ils avaient raison ! En tout cas les choses se sont faite ! Mais ce que je trouve navrant et dommageable c’est qu’au vu de la suppression de la PACES d’ici 2020 ils auraient pu décider d’annuler cette réforme qui n’a donc plus aucun sens mais ils ont choisie de la maintenir ! Une expérience qui n’a aucun sens en somme, seulement délétère pour une partie d’entre nous !

1 Like